Tomate Gap Hautes-Alpes

Retrouver sur cette page des informations sur la tomate et sur la manière de cultiver ce légume. Egalement, vous pourrez retrouver une liste de professionnels à Gap et sa région ou vous pourrez trouver tout ce dont vous avez besoin

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Robin Jardins SARL
(049) 256-1561
Chemin Amandiers
Gap, Hautes-Alpes

Données fournies par:
Indoorgardens
(049) 224-7116
4 Boulevard Charles de Gaulle
Gap, Hautes-Alpes

Données fournies par:
Mr Bricolage Aimaretti (SAS) Commerce indépendant
(049) 251-0110
quart Fauvins
Gap, Hautes-Alpes
 
Indoorgardens
(049) 224-7116
4 boulevard Charles de Gaulle
Gap, Hautes-Alpes
 
C.R.E.A.
(049) 251-1109
8 rue Silos
Gap, Hautes-Alpes
 
LISALP
(049) 251-6148
Quartier Fauvins
Gap, Hautes-Alpes

Données fournies par:
SNC JARDI GAP
(049) 252-2151
24 Boulevard D'orient
GAP, Hautes-Alpes

Données fournies par:
Gamm Vert Lisalp Franchisé indépendant
(049) 251-6148
Les Fauvins
Gap, Hautes-Alpes
 
Jardiland SNC Franchisé indépendant
(049) 252-2151
30 boulevard Orient Espace tokoro
Gap, Hautes-Alpes
 
LISALP
(049) 251-6148
Quartier Fauvins
Gap, Hautes-Alpes

Données fournies par:
Données fournies par:

Semer la tomate : quand ? comment ?

Semis de tomate

La plupart des jardiniers attendent le printemps pour acheter leurs plants. Or, le semis des tomates est facile à réussir; il permet de cultiver des variétés originales, savoureuses, d'étaler les récoltes et le tout, en faisant de belles économies. Essayez !

Cette année, je sème !

tomates cerises en grappe

Grappe de tomates

Il faut avoir cultivé ses propres tomates au jardin pour comprendre toute la différence qui existe entre le produit de ses propres récoltes, et ces choses rondes, rouges, farineuses et insipides que l'on vous propose dans le commerce...

Les jardiniers amateurs se lancent donc généralement dans la culture de plants, qu'ils achètent en godets au printemps. Avec parfois une déception : bien souvent, ils achètent en jardineries des barquettes d'hybrides F1, productives, sans souci, mais par trop classique et d'une saveur quelquefois décevante.

La solution ? Semer ! Dans les catalogues, vous trouverez des centaines de variétés, anciennes, récentes, petites, grosses, jaunes, rouges, rondes, pointues... Une diversité et une richesse introuvable en plants. Un sachet coûte quelques euros, et le semis ne présente pas de difficulté.

Un semis facile à réussir

Le semis de tomate est à la portée des débutants. Bien entendu, en début d'année, on ne parle pas de semis en pleine terre. Mais il peut être réalisé sans équipement sophistiqué : une simple caissette de polystyrène placée derrière une fenêtre bien éclairée peut suffire.

Epoque de l'année

Les premiers semis peuvent être réalisés dès la fin janvier. Il se pratique en caissette, au chaud dans une serre chauffée ou à l'intérieur : une température de 18° à 20°C étant requise. En semant tôt, vous pourrez avancer les dates de récolte, mais attention ! Les jeunes plants d'une quinzaine de cm que vous obtiendrez dans 2 mois ne pourront être repiqués en pleine terre. A la fin mars, il ne fait pas assez chaud dehors pour qu'ils poussent, et une gelée un peu forte leur serait fatale. Il faudra donc par la suite les faire grandir à l'abri, sous serre ou sous châssis .

En mars, vous sèmerez (toujours à l'abri) des variétés précoces qui pourront être plantées directement en terre dès la fin du mois d'avril.

Vous pouvez poursuivre ces semis jusqu'en mai (si votre climat l'autorise, le semis peut alors être pratiqué en pleine terre). Repiqués à la mi-juin, vos plants commenceront à produire vers la fin août. Un étalement des récoltes bienvenu !

Comment procéder ?

Matériel n&eac...

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Tomate : conseils de culture et plantation

La culture de la tomate

Facile à cultiver, décorative, variée et tellement savoureuse quand on la cueille à même le pied : la tomate est incontournable au potager ou... sur un simple coin de balcon ! Venue d'Amérique centrale, elle s'avère facile à cultiver pour peu que l'on lui fournisse un sol riche et une bonne dose de soleil.

Où ?

TomateEn effet, la tomate (lycopersicon esculentum) se prête sans difficulté à la culture en pot ou en bac. Une simple jardinière suffit par exemple à faire pousser des tomates cerises sur un rebord de fenêtre ou mieux, contre la grille d'un balcon qui vous servira alors à palisser les tiges vigoureuses !

  • Exposition : chaude et ensoleillée; à l'abri du vent
  • Sol : fertile et bien drainé

Plantation

Les chanceux disposant d'une serre chauffée savent qu'ils peuvent commencer leurs semis de tomate dès janvier, repiquer fin février et récolter... à l'approche de l'été.

Sous serre non-chauffée, les graines seront semées en mars, pour une récolte de juillet à octobre .

En extérieur, les plants en godets peuvent être mis en place à partir de mi-mai, quand sont passés les fameux saints de Glace et que les gelées ne sont plus à craindre.

Semis ? Facile !

De loin la façon la plus économique (et la plus intéressante !) d'obtenir vos plantes. Le semis de tomate est facile : semez clair dans des godets remplis d'un mélange de terreau et de sable, et placez les godets dans votre mini-serre. Quand les feuilles apparaissent, rempotez chaque pied dans un godet individuel. Au fur et à mesure de la croissance, ne négligez pas les apports d'engrais.

Culture

tomates cerises sur tuteurMettez les pieds en place dans un sol idéalement fumé en automne ou en hiver, puis enrichi avant plantation par des apports d' engrais spécial tomate (pas trop riche en azote).

Ne rapprochez pas trop les pieds (comptez 50 cm entre 2 pieds pour des variétés de taille normale). Prévoyez tout de suite des tuteurs d'1m de haut, à désinfecter soigneusement, entre lesquels vous pourrez tendre des fils et attacher les tiges.

Arrosez régulièrement pour assurer un bon développement des fruits.

Pensez à supprimer les pousses latérales qui se développent à l'aisselle des feuilles, lorsqu'elles dépassent 5cm de long. Cette opération permet de concentrer la sève dans les fruits : on parle de pincement de la tomate .

Lorsque les fruits rougissent, n'arrosez plus les plants, ce qui renforcera le parfum des fruits! Régalez-vous d'une petite cueillette matinale...

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Tomate : quel type de plant choisir ?

Tomates : bien acheter

La tomate est facile à cultiver. On achète un pied que l'on met en pleine terre ou dans un pot : récolte assurée. Mais quel type de plant présente le bon rapport qualité/prix à l'achat ?

Quand planter les tomates ?

grappe de tomates ceriseDès le mois de mai, les tomates envahissent les jardineries. Il est alors trop tôt pour les planter, sauf à disposer d'une serre chauffée. Début juin, en revanche, tout le monde peut planter la tomate sans risque. Et voilà que survient la question : quel conditionnement choisir pour les plants ?

Des plants de différente taille

Les plants de tomates sont commercialisés dans des conditionnements variables, davantages justifiés par des considérations marketing que par l'intérêt des jardiniers...

plants de tomate en godet, barquette et grefféePour ce comparatif, nous avons opté pour 3 présentations différentes de tomates cerises, d'une variété très répandue (tomate cerise super sweet 100 F1). Il s'agit :

  • d'une barquette de 6 plants repiqués à la main en motte de terre cubique, (sans godet), pour 4€70
  • d'un plant un peu plus « fort » vendu en godet de 10 (10cm de diamètre), pour 2€20
  • d'un pied de tomate greffé, pour 7€60.

(achats effectués en mai 2008)

Des écarts de prix conséquents

Si les présentations différent, le prix n'est pas en reste. Ramenés à l'unité, on notre un facteur 3 entre le pied greffé et le pied en godet, et carrément un facteur 7 avec le pied unitaire en barquette.

Indiquons d'ailleurs immédiatement qu'on peut trouver de meilleurs tarifs. Il n'est pas rare de trouver des pieds en godet, vendus à l'unité par les producteurs, pour 0,50€ sur les marchés.

Une différence justifiée ?

Pied de tomate grefféLorsqu'on observe les plants, on note bien sûr des différences d'allure. Le pied greffé, volumineux, est déjà bien avancé. Bien droit et déjà rigide, le plant porte un feuillage abondant, et des grappes de fleurs indiquant une très proche arrivée des fruits (tomates).

plant de tomate en godet et en barquetteL'écart est nettement moins marqué entre le pied acheté en godet à l'unité et les plus jolis plants présents dans la barquette. Si le premier est un peu plus grand, il n'est pas tellement plus "fort". On imagine qu'il a simplement été semé avec quelques jours d'avance. Or, il est près de 3 fois plus cher...

Récolter vite et bien

Le plant greffé permettra d'avancer substantiellement la récolte, qui en outre, compte tenu de la bonne allure du pied, promet d'être belle. Mais à quel prix ! Rappelons que la tomate est annuelle : ce plant ne passera pas l'hiver. Du coup, &agr...

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Plan du site - Newsletter jardinage - Cartes de voeux - A propos - CGU - Etablir un lien - Publicité - Jardin - Nous contacter
Conception & Réalisation : WIZELIS - ©1999-2009 - tous droits réservés
Déclaration CNIL N°1000445 - dernière mise à jour 1er mars 2011