Pêche Auch Gers

Retrouver sur cette page des informations sur la pêche, le pêcher et sur la manière de cultiver cet arbre fruitier. Egalement, vous pourrez retrouver une liste de professionnels à Auch et sa région où vous pourrez trouver tout ce dont vous avez besoin

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Gascovert
(056) 260-3633
Rue 8 Mai
Auch

Données fournies par:
Point Vert
(056) 266-6222
Boulevard Pyrénées
Mirande

Données fournies par:
Maïsadour
(056) 258-0541
Route Marambat
Vic Fezensac

Données fournies par:
Vive Le Jardin
(056) 263-4264
Route De Toulouse
Auch, Gers
 
Les Jardins De Gascogne
(056) 228-0807
Hameau De Lialores
Condom, Gers
 
Bagi Jardi
(056) 205-8748
Zoning Industriel Sousson
Pavie

Données fournies par:
Gamm Vert
(056) 267-7063
Boulevard Nord
Gimont

Données fournies par:
Gamm Vert
(054) 254-1010
Avenue Jules Duffort
Masseube

Données fournies par:
Moncassin Jean-michel
(056) 266-1848
Route D Esclassan
Masseube, Gers
 
Doléac Yves
(056) 264-8776
Lieu-dit La Paguere
Cazaux Villecomtal, Gers
 
Données fournies par:

Cloque du pêcher

La cloque du pêcher

La cloque du pêcher est une maladie provoquée par une champignon (taphrina deformans), qui peut causer d'importants dommages aux arbres producteurs de pêches et de nectarines. Assez répandue, elle doit son nom aux boursuflures que montrent les feuilles infectées. Que faire ?

Symptomes

La cloque du pêcher s'attaque aux feuilles, aux jeunes pousses et parfois aux fruits, qu'elle altère en surface. Les feuilles atteintes changent de couleur, et deviennent généralement rouge ou vert pâle. Surtout, elles prennent un aspect tordu et enroulé, puis s'épaississent et se boursoufflent, lorsque l'infection progresse.
L'évolution naturelle de la maladie est un brunissement des feuilles, qui se flétrissent et tombent de l'arbre à la fin juin ou début juillet . Après cette chute, les bourgeons dormants produisent généralement de nouvelles feuilles.
Des écoulements de gomme surviennent fréquemment.

Dommages

infection de cloque généraliséeSouvent, dépérissement des rameaux terminaux, mise à fruits problématique l'année de l'infection, et réduite ou nulle l'année suivante, fragilité accrue de l'arbre.
En outre, cette perte répétée des feuilles au printemps peut conduire à la mort de l'arbre après quelques années.

Cause

Ce sont les spores du champignon, produites sur les feuilles infectées, qui subsistent toute une saison sous les écailles des bourgeons, et s'y infiltrent au printemps suivant lors de leur ouverture. L'infection se produit donc lorsque les bourgeons foliaires, sortant de leur dormance , commencent à gonfler puis à s'ouvrir.
Un temps froid et humide pendant le développement des feuilles s'avère favorable à la prolifération.

Traitement

pulverisation de bouillie bordelaise au printemps et à l'automneOn ne le dira jamais assez, seul les traitements préventifs sont efficaces. Les traitements effectués à la fin du printemps, après l'ouverture des bourgeons, ou pendant l'été, sont inefficaces.

Deux périodes à mémoriser :

  • la fin de l'automne, une fois que toutes les feuilles sont tombées,
  • le début du printemps, avant l'ouverture des bourgeons.

A ces 2 époques de l'année, traitez l'arbre au cuivre par une pulvérisation soigneuse de bouillie bordelaise .

Attention! Des conditions atmosphériques défavorables (pluie...) lors de la pulvérisation ou immédiatement après en limite beaucoup l'efficacité.

Entretien

suppression des fruits momifiésUn entretien régulier de l'abre, consistant notamment à supprimer les fruits momifiés, à ramasser au sol les feuilles malades et à faire chaque année un bon apport de compost au pied, permet bien souvent de limiter les dég&a...

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Pêche : fruit de d'été

Pêche

La pêche, fruit du pêcher, est peu calorique, riche en vitamines C et pro-A, et elle constitue un dessert rafraîchissant en été. Pêches jaunes, blanches, plates ou pêches de vigne, il en existe de multiples variétés à découvrir tout au long de la saison. Elle se conserve quelques jours et se prête à de nombreuses recettes de cuisine.

Présentation

PêcheLa pêche est le fruit d'été préféré des Français. On la trouve sur les étals des marchés de juin à septembre. Sa peau est veloutée, et sa couleur varie du jaune au rouge, en passant par le rose. La chair peut être jaune, blanche ou rouge selon les variétés. Elle est produite par le pêcher, Prunus persica, un petit arbre de la famille des Rosacées.

Son noyau, très dur, porte des sillons profonds et il est non adhérent à la chair (on le détache facilement). La pêche, le brugnon et la nectarine sont d'ailleurs issus de la même espèce botanique. Des mutations spontanées ont donné des fruits un peu différents, à la peau lisse et au noyau adhérent pour le brugnon, celui de la nectarine étant libre.

Origines et histoire

La pêche est originaire de Chine, où elle poussait déjà à l'état sauvage plus de 500 ans avec J.-C.. Elle a peu à peu gagné l'Europe en passant par la Perse, l'Arabie, la Mésopotamie et l'Egypte. En France, elle a commencé à être cultivée à grande échelle au XVe siècle. Louis XIV l'appréciait beaucoup : 33 variétés différentes étaient cultivées à Versailles.
Aujourd'hui, c'est la Chine qui assure près de la moitié de la production mondiale. En Europe, la pêche est cultivée surtout en Italie, en Espagne, en Grèce et dans le Sud de la France (2% des volumes mondiaux : Ardèche, Bouches-du-Rhône, Drôme, Gard et Pyrénées-Orientales). Les pêches françaises sont à préférer, car celles qui sont importées sont cueillies bien avant maturité, pour résister au transport (elles sont donc trop souvent dures et peu parfumées).

Variétés

Parmi les différentes variétés, on trouve des pêches:

  • Jaunes (souvent de gros calibre, résistantes, fermes et sucrées)
    • précoces : Maycrest, Springlady
    • moyennes : Redtop, July Lady, Flavorcrest
    • tardives : Elegant Lady, O'Henry
  • Blanches (plus fragiles, très parfumées, juteuses)
    • précoces : Primerose, Alexandra
    • moyennes : Red Robin, Redwing
    • tardives : Mireille
  • Plates (très juteuses)
  • De vigne (&agrav...

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Pêcher - culture au jardin ou en pot

Le pêcher est un petit arbre fruitier qui a besoin d'un climat doux pour donner des fruits. Sa floraison printanière rose est très décorative. On peut le cultiver au jardin, mais également en bac...

Un petit fruitier pour les climats doux

Prunus persica Haut d'environ 4 mètres, le pêcher (Prunus persica var. persica) appartient à la famille des Rosacées. Ses fruits à peau duveteuse -les pêches -, à noyau souvent libre (parfois adhérent, comme chez la pêche Pavie) et à chair jaune ou blanche, font le régal des gourmands en été.

Si vous habitez une région méridionale, vous pouvez tout à fait en planter un au jardin : l'arbre résiste en effet à des températures très basses en hiver (-15°C), mais sa floraison précoce est sensible au gel. Dans les régions où des gelées printanières sont à craindre, vous pouvez toutefois essayer de le cultiver en bac ou en pot, comme fruitier nain . Le jeune pêcher donne des fruits à partir de l'âge de 7 ans environ, et jusqu'à 15 ou 20 ans.

Plantation et multiplication

La plantation du pêcher se fait à l'automne (hors période de gelées). Certaines variétés, comme la pêche de vigne, peuvent être reproduites fidèlement par semis (semis des noyaux au printemps, après stratification, sous abri chaud à environ 20°C), mais la plupart nécessitent d'être multipliées par greffe (greffe en écusson sur un porte-greffe qui peut être un pêcher, un prunier ou un hybride pêcher x amandier).

En pratique

PêchesSol

Ordinaire.

Exposition

Soleil.

Floraison et pollinisation

La floraison est précoce, entre la fin de l'hiver et le début du printemps selon les régions. La récolte intervient entre juillet et septembre selon les variétés. Tous les pêchers sont autofertiles.

Variétés

Il existe des centaines de variétés de Prunus persica. Outre Prunus persica var. persica, qui donne des pêches au sens où on l'entend habituellement (fruits à peau duveteuse), citons :

  • Prunus persica forma compressa, le pêcher à pêche plate chinoise ;
  • Prunus persica var. nucipersica, qui donne le brugnon ou la nectarine ;
  • Prunus persica 'Atropurpurea', le pêcher pourpre (arbre ornemental à feuillage pourpre).

Pour Prunus persica var. persica, voici quelques-unes de ses variétés intéressantes :

  • 'Amsden' : pêche blanche, floraison précoce, bonne résistance à la cloque ;
  • 'Amber®', 'Crimson®' : variétés naines adaptées à la culture en pot ;
  • 'Sanguine vineuse' ou 'Pêche de vigne...

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Plan du site - Newsletter jardinage - Cartes de voeux - A propos - CGU - Etablir un lien - Publicité - Jardin - Nous contacter
Conception & Réalisation : WIZELIS - ©1999-2009 - tous droits réservés
Déclaration CNIL N°1000445 - dernière mise à jour 1er mars 2011