Mâche Strasbourg Bas-Rhin

Retrouver sur cette page des informations sur la mâche et sur la manière de la cultiver dans votre potager. Egalement, vous pourrez retrouver une liste de professionnels à Strasbourg et sa région où vous pourrez trouver tout ce dont vous avez besoin

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Botanic
(038) 810-8620
1 Route Oberhausbergen
Strasbourg, Bas-Rhin

Données fournies par:
Botanic
(038) 864-8900
Rue Artisanat
Fegersheim, Bas-Rhin

Données fournies par:
Jardi Rural
(038) 891-4129
11 Rue Moulin
Wilwisheim, Bas-Rhin

Données fournies par:
Botanic
(038) 873-4802
4 Rue Taubenhof
Haguenau, Bas-Rhin

Données fournies par:
Schitter Vita Compost
(038) 853-9533
Rue Obermatt
Bischwiller, Bas-Rhin

Données fournies par:
Jardins Issler
(038) 833-9733
Rue Commerce
Vendenheim, Bas-Rhin

Données fournies par:
U Espace Jardin
(039) 029-6028
15 Rue Galerie
Truchtersheim, Bas-Rhin

Données fournies par:
Garden Center Gunther
(038) 893-6276
127 Route Strasbourg
Haguenau, Bas-Rhin

Données fournies par:
Valentin Spieler EURL
(038) 893-9488
35 Avenue Prof Leriche
Haguenau, Bas-Rhin

Données fournies par:
Jardins Issler
(038) 850-2777
5 Rue Maire Georges Baruch
Rosheim, Bas-Rhin

Données fournies par:
Données fournies par:

La mâche : nutrition, cuisine et santé

Salade d'hiver par excellence, la mâche est incontournable pour les repas de fêtes ! Mais ne vous privez pas de cette importante source d'omega 3, dont la saveur subtile et la douceur raviront tous les palais !

Introduction

Feuilles de mâcheLa mâche (Valerianella locusta) est une petite plante herbacée annuelle de la famille des Valérianacées. Ses feuilles vertes, arrondies, sont disposées en rosette. On la récolte principale en hiver, période durant laquelle on consomme comme salade ses feuilles tendres à la saveur délicate, qui lui vaut son surnom de « doucette ». Un plaisir pour les gourmets...

Atouts nutritionnels

Comme d'autres salades la mâche contribue à un régime alimentaire équilibré. Elle contient des vitamines en quantité appréciable (C et E notamment), ainsi que des béta-carotènes (qui aident à synthétiser la vitamine A). Cela lui confère des vertus antioxydantes, importantes pour contrer l'action des radicaux libres et le vieillissement des cellules. Sa forte teneur en vitamine B9 en fera par ailleurs une alliée des futures maman. Enfin, elle est également riche en fer.

Mais la mâche est surtout réputée pour sa teneur en Omega 3. Avec 240 mg pour 100 g, elle complète efficacement l'apport des poissons gras, et tient la dragée haute aux margarines enrichies ! Rappelons que ces acides gras joueraient un rôle protecteur contre les maladies cardiovasculaires et la prévention de la maladie d'Alzheimer.

Comme 100 g de mâche fraîche apportent seulement 14 Kcal  : vous pouvez la consommer sans modération... si vous résistez à l'appel de la vinaigrette !

Achat et conservation

Salade de crudités avec mâcheOn trouve la mâche fraîche sur les étals à l'automne et en hiver. Evitez les sachets le reste de l'année, et goûtez cette salade comme un plaisir saisonnier, à l'instar des cerises ou des fraises !

Choisissez des feuilles bien vertes, sans signe de flétrissure ou de jaunissement.

Rincer abondamment à l’eau froide, pour enlever les grains de sable coincés entre les feuilles.

Vous pouvez la conserver 2 ou 3 jours au réfrigérateur, dans un récipient fermé.

En cuisine

On utilise classiquement la mâche comme salade. Pour apprécier sa saveur très fine, évitez les vinaigrettes trop chargées en vinaigre, en citron ou en poivre.

Vous pourrez l'utiliser pour accompagner du saumon fumé, de la charcuterie, mais également en crudité, mélangée à des morceaux de betterave et des cerneaux de noix.

Vous pouvez la hacher, et l'ajouter dans vos préparations de quiche ou d'omelette. Elle se marie également ...

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Mâche : une salade découvrir et à semer

Semez la mâche en fin d'été

S'il est bien une "salade" qui revient à la mode, c'est la mâche. Il est vrai que les feuilles de cette ancienne "mauvaise herbe" ont une saveur très agréable, et qu'elles sont en outre pleines de vertus. Semez en fin d'été pour en profiter dès l'automne et jusqu'au printemps.

Mieux la connaître

La mâche (valerianella olitoria) est une petite plante annuelle qui pousse partout en Europe, à l'état sauvage. Ses feuilles réunies en rosette sont un peu charnues; la tige porte si on la laisse fleurir de petites fleurs bleu pâle (sans intérêt...).

Qualités nutritionnelles

En dehors de qualités gustatives avérées de cette herbe qu'on appelle parfois "Doucette", que contiennent ces petites feuilles vertes ?

La mâche contient en grande quantité vitamine C, vitamine E et béta-carotènes. Elle possède donc des propriétés antioxydantes, et permet ainsi de lutter contre les dégâts des radicaux libres et le vieillissement des cellules. Elle est également riche en vitamine B9 (intéressant pour les femmes enceintes puisque cette vitamine est bonne pour le développement des bébés), et en fer.

Vous avez dit Omega 3 ?

C'est un peu la tarte à la crème des nutritionistes ces dernières années. Ces matières grasses sont aujourd'hui réputées aider à lutter contre les problèmes cardiovasculaires, voire la maladie d'Alzheimer. Quoi qu'il en soit, la mâche en contient de grandes quantités : plus de la moitié des matières grasses qu'elle contient sont des Omega 3, soit 240mg pour 100g.

Culture

Sol

La mâche est peu exigeante. Elle apprécie un sol frais, un peu argileux. Ce dernier n'aura pas besoin d'être travaillé : on peut parfaitement la semer à la suite d'une autre culture. Sans bêchage, sans apport d'engrais.

Exposition

Intéressant : la mâche peut se satisfaire d'un ombrage naturel, garant de fraîcheur. Vous pouvez ainsi la placer entre les choux, ou bien sous les arbres fruitiers qui bordent parfois le potager.

Semis

Le semis s'opère en place, en pleine terre. Procédez fin août pour des récoltes d'automne, ou bien fin septembre pour des récoltes de printemps, voire d'hiver si le climat est doux. La mâche passe l'hiver en terre, mais un voile d'hivernage est bienvenu en climat froid pour les protéger des gelées un peu fortes.

Semis de mâche avec le semoir à grainesSemez vos graines dans des sillons peu profonds (1 cm suffit), espacés d'une vingtaine de cm. Utilisez un semoir manuel pour régulariser le geste, recouvrez de terreau, tassez doucement.

Votre rôle se limitera ensuite à maintenir un sol toujours frais, afin que la germinati...

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Mâche : une salade pour l'hiver à semer en automne

Mâche : semis ou plantation

La mâche constitue la salade d'automne et d'hiver par excellence. Il est vrai qu'elle résiste particulièrement bien au froid, et qu'on peut la semer tardivement. Son semis est inratable : essayez donc !

Présentation

MâcheLa mâche (valerianella olitoria), souvent appelée "doucette", est une bisannuelle à saveur douce qu'on trouvait autrefois à l'état sauvage dans les champs, où elle était récoltée à l'hiver et au printemps.

Elle se multiplie facilement par semis; beaucoup de jardiniers ont coutume de la semer à la volée dès la fin de l'été sur les parcelles qui se libèrent, comme celles de pomme de terre par exemple.

>> En savoir plus sur la mâche

Variétés

En sachets de graines, vous trouverez notamment la délicieuse 'Coquille de Louviers', très rustique au froid, mais peu cultivée en raison de son feuillage jugé difficile à laver.

Les miniplants cités plus bas sont de la variété 'Trophy', productive et à croissance rapide.

Citons également :

  • 'Verte de Cambrais', très productive

  • 'Verte d'Etampes', très résistante au froid

  • 'Vit', variété récente qu'on peut semer au printemps

  • 'Ronde maraîchère', productive et précoce

  • 'mâche à grosse graine', un peu frileuse

Semis

Sol

Semis de mâcheLa mâche n'a aucune exigence sur la qualité du sol.

Par ailleurs, pour que le semis réussisse, il faut un sol ferme, donc inutile de bêcher, sauf en cas de terre très argileuse où le sol est vraiment très dur !

Les graines

Compter 3 gr pour 1 m² à ensemencer. Si vous prévoyez moins grand ( potager en carrés , par exemple), pas de souci : les graines se conservent plusieurs années.

On sème en place (sans repiquage). La germination prend 6-8 jours à 15°C et 10 jours à 10°C : compatible, donc, avec un semis d'automne.

Comment procéder

A la volée

Si vous êtes pressé, un semis à la volée sur une parcelle soigneusement désherbée marche parfaitement. Il vous faudra en revanche éclaircir après la levée, c'est-à-dire ne conserver qu'un plant espacé de 15 cm en tous sens.

En sillons

C'est la façon la plus classique. Creusez de petits sillons avec le bout d'un bâton. Une profondeur de 5mm suffit. Espacez les sillons de 20 cm entre eux.

Vous déposerez une graine tous les 10 cm (chose facilitée par le semoir à graines). Recouvrez le tout de terre avec le dos du râteau.

Plombage de la terre au potager

"Plomber" le sol à l'aide d'une bouteille

Il est ensuite essentiel de "plomber", c'es...

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Plan du site - Newsletter jardinage - Cartes de voeux - A propos - CGU - Etablir un lien - Publicité - Jardin - Nous contacter
Conception & Réalisation : WIZELIS - ©1999-2009 - tous droits réservés
Déclaration CNIL N°1000445 - dernière mise à jour 1er mars 2011