Lis Grenoble Isère

Retrouver sur cette page des informations sur le lis et sur la manière de cultiver cette fleur. Egalement, vous pourrez retrouver une liste de professionnels à Grenoble et sa région où vous pourrez trouver tout ce dont vous avez besoin

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Nature Plantes et Harmonie
(047) 640-9867
27 Rue Louis Gagnière
Saint Martin le Vinoux, Isère

Données fournies par:
Botanic
(047) 649-6552
16 Rue Doct Schweitzer
Seyssins, Isère

Données fournies par:
Bourrin Frères
(047) 689-2491
Le Sonnant
Uriage les Bains, Isère

Données fournies par:
Au Comptoir Déco
(047) 694-0443
1390 Rue Aristide Bergés
Moirans, Isère

Données fournies par:
Jardi-Maison
(047) 666-8059
Avenue Montcelet
Entre Deux Guiers, Isère

Données fournies par:
Gauthier René
(047) 642-7978
13 Avenue Grand Sablon
Tronche (La), Isère

Données fournies par:
Botanic
(047) 652-5790
1603 Route La Doux
Montbonnot Saint Martin, Isère

Données fournies par:
Coopérative Agricole Dauphinoise
(047) 672-9455
Rue Léo Lagrange
Varces Allières et Risset, Isère

Données fournies par:
Agri Sud Est
(047) 666-1150
15 Rue Prairies
Voiron, Isère

Données fournies par:
Alpha
(047) 636-8133
Les Levées
Vinay, Isère

Données fournies par:
Données fournies par:

Eremurus ou lis des steppes : une bulbeuse spectaculaire et méconnue

Le spectaculaire lis des steppes

Peu de bulbes sont aussi spectaculaires que les érémurus, avec leur tige florale qui peut dépasser les 2 mètres ! Ils demeurent pourtant peu répandus malgré leur beauté. Les érémurus se plantent de septembre à novembre.

Pas vraiment un bulbe

Appartenant à la famille des liliacées, l'érémurus n'est pas à proprement parler un bulbe. Cette plante vivace possède un organe de réserve qui s'apparente davantage à celui du dalhia : une souche tubéreuse, composée de racines en faisceau autour d'un à deux bourgeons.

Développement

Lorsqu'elle se développe, la souche produit des feuilles élancées, en ruban, pouvant atteindre 1m de hauteur. Les épis apparaissent selon les espèces de mai à juillet, portant des centaines de petites fleurs étoilées, dans les coloris jaunes, blanc, orangé, crème... Le tout également sur plus d'un mètre de hauteur !

Comme le feuillage sèche dès le départ de la floraison, la souche d'érémurus gagnera a être plantée dans un massif de vivaces, qui en maqueront le pied. Pas trop près cependant : le lis des steppes n'apprécie pas trop la concurrence.

Où le planter ?

Il exige le plein soleil, et apprécie les sols bien drainés, qui permettent le meilleur développement des racines. La terre ne doit cependant pas être pauvre; sol calcaire possible. La moindre trace d'humidité hivernale peut lui être fatale : vous êtes prévenus !

Choisissez un emplacement abrité du vent, pour protéger les hampes fleuries.

Plantation

Le bourgeon aura besoin d'être vite réchauffé lorsque la belle saison reviendra, aussi faut-il ne pas trop l'enterrer.

Installez donc les souches à plat, à 5 cm de profondeur, pas davantage. Recouvrez ensuite le (ou les) bourgeon(s) de terre.

Les perfectionnistes pourront placer la souche sur un fin lit de sable.

Multiplication

Division de la souche

L'érémurus peut être multiplié à l'automne, tous les 3 ou 4 ans, en divisant délicatement la souche.

Pour cela, observez à la base de le souche, près de la tige florale défleurie, la présence de 2 bourgeons. Ils peuvent être délicatement séparés en conservant partie des racines tubérisées; chacun émettra l'année suivante une tige florale.

Semis

Entretien des massifs

Si vous n'avez pas besoin de récolter de graines pour les multiplier, coupez les tiges florales lorsqu'elles sont fanées.

Il est également possible d'effectuer des semis, à l'automne. Soyez patient : les graines, qui germent au printemps, ne produiront qu'une racine et une feuille les 2 premières années... Il faut attendre 5 à 6 ans avant la première floraison.

Quelques espèces

Il existe une cinquantaine d'espèces d'érémurus, en provenance directe des steppes d'Asie.

Erémurus de l'Himalaya

Eremurus himalaicus. Celui qui fleurit le plus tôt (mai). Originaire de l'Himalaya, il produit de grands épis de fleurs blanches, à 2m de hauteur.

Erémurus à feuilles étroites

Eremurus stenophyllus. Le plus tardif (juillet...

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Planter un lis asiatique ou un lys oriental

Lis oriental et asiatique

C'est en mars qu'on plante les lis de plein été. Pourquoi ne pas essayer de faire pousser cette plante magnifique, que vous contemplez certainement chez le fleuriste sans imaginer qu'il s'agit d'un bulbe des plus robustes, très facile à cultiver !

Qui sont-ils ?

lis jaune

Lis asiatique

Croisements entre le lis bulbifère (espèce alpine indigène) et des espèces asiatiques, les variétés d'hybrides (lys asiatiques et orientaux) ne cessent d'étonner. Fleurs dressées, horizontales, en coupe, en turban, solitaires ou groupées, teintes plus incroyables les unes que les autres, parfum... Leur floraison luxuriante s'étale de mi-mai à fin août.

Les asiatiques

Les plus connus et cultivés. A l'instar des rosiers, de nouvelles variétés apparaissent chaque année. De 40cm à 1,50m de haut, ils fleurissent durant 3 semaines environ, de la mi-juin à fin juillet. Les couleurs varient du blanc le plus pur ou rouge le plus sombre. Tige rigide, feuilles étroites, ils fleurissent généreusement.

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Plan du site - Newsletter jardinage - Cartes de voeux - A propos - CGU - Etablir un lien - Publicité - Jardin - Nous contacter
Conception & Réalisation : WIZELIS - ©1999-2009 - tous droits réservés
Déclaration CNIL N°1000445 - dernière mise à jour 1er mars 2011