Lilas Toulon Var

Retrouver sur cette page des informations sur le lilas et sur la manière de cultiver cet arbre à fleurs. Egalement, vous pourrez retrouver une liste de professionnels à Toulon et sa région ou vous pourrez trouver tout ce dont vous avez besoin.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Societe Varoise De Nettoyage
(049) 493-1388
14 Rue Nicolas Peiresc
TOULON, Var

Données fournies par:
Ass Varoise Famil Evolut Pers Handic
(049) 461-0475
 Rue Ormeaux
TOULON, Var

Données fournies par:
Atoll Paysage Service - A.P.S
(049) 422-4847
133 Boulevard Du General Brosset Bat Rond Point B
TOULON, Var

Données fournies par:
Larzilliere Michel Jean Claude Albert
(049) 465-7097
350 Traverse Richard
TOULON, Var

Données fournies par:
Durenne Damien
(062) 868-3705
307 Chemin De La Carraire
TOULON, Var

Données fournies par:
Mornet Jean-Marie Emile Raymond
(049) 403-4024
 Impasse Loriots
TOULON, Var

Données fournies par:
Blanc Pascal Francois Daniel
(066) 568-7425
172 Rue Moreau
TOULON, Var

Données fournies par:
Durenne Damien
(062) 868-3705
307 Chemin De La Carraire
TOULON, Var

Données fournies par:
Larzilliere Michel Jean Claude Albert
(049) 465-7097
350 Traverse Richard
TOULON, Var

Données fournies par:
Ass Varoise Famil Evolut Pers Handic
(049) 461-0475
 Rue Ormeaux
TOULON, Var

Données fournies par:
Données fournies par:

La taille du lagerstroemia ou lilas des Indes

Tailler le lilas des Indes

Le lilas des Indes (lagerstroemia indica) , c'est cet arbuste de 3 à 6m de haut, à feuillage caduc, produisant de la mi-juillet à la fin de l'été de remarquables fleurs en grandes panicules roses, rouges, mauves ou blanches, très denses. Il doit faire l'objet chaque année d'une taille vigoureuse pour refleurir convenablement.

Ses besoins généraux

lilas des indesLe lilas des Indes nécessite un sol fertile. Il n'apprécie pas les sols lourds et s'accomodera au contraire sans problème d'une terre sableuse, peu humifère.

Assez résistant au froid (-15°C), vous pouvez également le cultiver en grands bacs si les hivers sont rigoureux par chez vous.

La plantation s'opère au printemps, dans un grand trou au fond duquel vous aurez soin d'apporter un bon terreau, amendé d'un engrais ou mieux, de fumier bien décomposé.

Comme tailler ?

Culture en bac

Si le lagerstroemia se prête bien à la culture en bac, sa floraison spectaculaire est très consommatrice. Il est donc indispensable de fertiliser généreusement en surface chaque année (avec du fumier, par exemple), et d'apporter plusieurs fois dans la saison un engrais liquide en complément de l'arrosage.

La taille s'opère en mars. Il ne faut pas hésiter à rabattre très court : l' arbuste est vigoureux et repartira de plus belle, le seul impact étant un retard de floraison (puisqu'il faut alors davantage de temps pour former le bois nécessaire).

Utilisez un sécateur pour dégager les petites branches (et notamment les restes lignifiés des longues graphhes de l'été dernier). un ébrancheur est indispensable dès lors que la section dépasse 1cm environ. Une scie peut être utile si vous souhaitez supprimer une branche partant du sol.

>> voir : les outils pour tailler

taillez le lagerstroemia avec un sécateur ou un ébrancheurCommencez par rabattre les branches qui se croisent, sont mal placées ou semblent vieillisantes (repérerez les grosses branches qui portent peu de panicules). Comme pour la plupart des arbres, essayez d'optimiser la pénétration de la lumière au coeur du buisson ou de la ramure de l'arbre (si votre lagerstroemia est conduit en tige).

raccourcir les rameaux à 6/8 cmEnsuite, le plus simple est de rabattre les rameaux de l'année précédente à environ 5 cm de leur point de départ.

Idéalement, il faudrait à l'instar du rosier tailler juste au dessus d'un oeil tourné vers l'extérieur, mais il s'avère que les yeux ne sont pas forcément facile à repérer. N'ayez pas peur de mal faire : comme souvent, mieux vaut une taille approchante que pas de taille du tout !

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Lagerstroemia ou lilas des Indes

Lagerstroemia ou lilas des Indes

Ce petit arbre caduc, dont les fleurs magnifiques aux coloris éclatants s'épanouissent au cœur de l'été, se décline en une cinquantaine d'espèces, la plupart d'origine tropicale. Heureusement, grâce aux travaux de pépiniéristes passionnés, de nouvelles variétés s'adaptent à nos régions. Un petit arbre à grand spectacle !

Ses besoins généraux

Pourquoi un nom aussi compliqué que Lagerstroemia ? Tout simplement, parce que Karl von Linné , le savant suédois qui a baptisé une grande quantité de plantes au XVIIe siècle, l'a dédié à son ami et compatriote Magnus von Lagerstroem (1696 - 1759). Originaire de Göteborg, il était directeur de la compagnie suédoise des Indes orientales. Magnus von Lagerstroem était aussi un botaniste amateur et il faisait parvenir à Linné de nombreuses plantes d'origine indienne. En 1759, Magnus von Lagerstroem découvre un magnifique arbuste, qu'il s'empresse d'envoyer pour identification à son compatriote Linné. Au terme d'un long voyage en bateau, la plante parvient en Suède et s'avère constituer un genre botanique nouveau, que Linné nomme Lagerstroemia indica, en mémoire de son ami et parce que la plante avait été récoltée en Inde. Mais le Lagerstroemia indica, qui est cultivé en Chine depuis des temps immémoriaux pour l'ornement des temples, avait depuis longtemps été introduit en Inde en raison de sa grande valeur ornementale.

… Mais vous pouvez aussi plus simplement l'appeler par un de ces nombreux petits noms de charme : lilas des Indes, fleur de mousseline, myrte de crêpe, lagerose, myrte chinois crépu, fleur de papier crépon…

Plaisir des quatre saisons

Fleur de lagestremiaLe meilleur atout du lilas des Indes est bien sûr sa floraison estivale époustouflante.
Imaginez dans votre jardin un gigantesque bouquet couvert de généreuses grappes de fleurs aux coloris chatoyants et qui va se renouveler durant longues semaines ! Chez certaines variétés, les fleurs sont si abondantes qu'elles font disparaître le feuillage. La couleur la plus courante est sans doute le rose décliné en de subtiles nuances, mais vous trouverez aussi des lagerstroemias rouges, mauves, pourpres, et même blancs. En fin de journée, vous verrez d'ailleurs la teinte devenir plus foncée. Au cœur de la fleur, un petit bouquet d'étamines jaune d'or ajoute une pointe de lumière.

Mais la beauté de cet arbuste se remarque dès le printemps. Les feuilles d'un beau vert mat ou brillant sont déjà décoratives. A la fin de l'été, elles vont peu à peu passer aux couleurs d'automne, jaune et rouge pourpre, mêlées...

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Lilas : présentation, plantation et taille

Pour un lilas fleuri...

A quoi rimerait le printemps si les effluves de lilas ne venaient pas chatouiller nos sens? Certainement à un jour sans soleil... Et puisque celui-ci daigne enfin faire son apparition, il est grand temps de s'intéresser à ces arbustes qui, à l'inverse des hirondelles, font le printemps.

Le "lilas français"

grappes de lilasLes Lilas blancs, violets, bleus, magentas, doubles, simples sont parmi les premières fleurs à nous gratifier de leur parfum. Ils embaument nombre de jardins aux climat continentaux, particulièrement les jardins français. Et Victor Lemoine, botaniste français de la fin du XIX° siècle, en créant plus de 64 cultivars de lilas (syringa vulgaris), a fortement contribué à son essor à travers le monde. Car cet arbuste aux feuilles caduques à la floraison printanière est autrement plus connu à l'étranger sous le nom de "lilas français".

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Plan du site - Newsletter jardinage - Cartes de voeux - A propos - CGU - Etablir un lien - Publicité - Jardin - Nous contacter
Conception & Réalisation : WIZELIS - ©1999-2009 - tous droits réservés
Déclaration CNIL N°1000445 - dernière mise à jour 1er mars 2011