Jardin sauvage Versailles Yvelines

Retrouvez sur cette page toutes les informations et les conseils pour la création d'un jardin sauvage. Egalement, à votre dispositon, une liste de professionnels à Versailles et sa région qui sauront vous apporter tous les conseils dont vous avez besoin.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Murs de Pierres
(066) 022-8940
4 allée Petits Bois
Versailles, Yvelines
 
Atelier Naurhtica (SARL)
(013) 949-9049
21 rue Vieux Versailles
Versailles, Yvelines
 
Maeco
(013) 955-4701
12 Bis rue Gén Pershing
Versailles, Yvelines
 
Actua Flore
(014) 333-0833
29 avenue Marceau
Courbevoie, Hauts-de-Seine
 
Art Naturel
(060) 964-3707
293 boulevard St Denis
Courbevoie, Hauts-de-Seine
 
Avenir Vert Jardin et Cie
(013) 953-6459
36 rue Rémont
Versailles, Yvelines
 
Thouvenin Christian
(013) 967-0239
12 rue Jean des Vignes Rouges
Versailles, Yvelines
 
Le Tourbillon Vegetal
(068) 328-8223
82 rue Colombes
Courbevoie, Hauts-de-Seine
 
Ludo Paysages
(067) 027-8596
1 rue Adelaide
Courbevoie, Hauts-de-Seine
 
Les Fleurs du Bien
(014) 603-5436
4 rue des Fossés Saint Denis
Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine
 

Le jardin sauvage : espace de liberté et de biodiversité

Le Jardin sauvage

Un jardinier Irlandais du XIXe siècle, William ROBINSON, fut le père du jardin sauvage destiné à favoriser la diversité des plantes indigènes pour accueillir et protéger la faune locale. Déjà un protecteur de l'environnement et de la biodiversité !

Philosophie

vieux portail et sa glycineLe jardin sauvage, qualifié également de jardin naturel , est l'expression d'un choix visant à privilégier la conservation d'espaces naturels. L'activité humaine tente de coloniser la nature à des fins économiques, et par-là même réduit constamment les espaces hétérogènes propices à la biodiversité . Le choix de conserver ou construire un jardin sauvage vient souvent d'une prise de conscience, et se traduit par une démarche militante que l'on retrouve dans de nombreuses associations de jardiniers écologiques.

Les principes du jardin sauvage visent à préférer la sociabilité des plantes, plutôt que l'harmonie de couleurs ou de fleurs qui n'a pas de réalité dans la nature. Favoriser un biotope destiné à mettre en harmonie végétaux et animaux est le principe fondateur. Pour favoriser cet environnement, il est exclu d'utiliser des produits chimiques : le respect de la flore sauvage favorise la pérennité des insectes.

Pour créer un jardin sauvage, il faut accepter la liberté de la nature. La végétation côtoie les constructions, murets, clôtures, il n'y a pas de rupture entre jardin et maison. Un tas de bois ou de feuilles, une souche, une rocaille sont autant d'abris pour la faune, même si cela donne une impression de laisser aller…

Plantations

hérissonLes plantes indigènes représentent la quasi-totalité des végétaux d'un jardin sauvage. Habitués au climat et au sol, elles résistent mieux et nécessitent moins d'entretien. La faune pour se nourrir et s'abriter des prédateurs est accoutumée à ces végétaux : c'est la garantie de voir le jardin se peupler d'innombrables insectes et oiseaux. Il est possible d'ajouter quelques espèces étrangères qui peuvent s'acclimater dès lors qu'elles présentent un intérêt dans la chaine alimentaire comme par exemple le tournesol, grand pourvoyeur de graines pour les oiseaux et de pollen pour les abeilles .

Plusieurs zones du jardin vont abriter diverses espèces de végétaux, selon la localisation et l'exposition. Les haies constituées de diverses espèces ne sont pas taillées pour permettre la nidification et la production de fruits pour les oiseaux. Un espace de prairie laissée en jachère offre aux insectes une grande diversité de fleurs, notamment des plantes mellifère...

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Plan du site - Newsletter jardinage - Cartes de voeux - A propos - CGU - Etablir un lien - Publicité - Jardin - Nous contacter
Conception & Réalisation : WIZELIS - ©1999-2009 - tous droits réservés
Déclaration CNIL N°1000445 - dernière mise à jour 1er mars 2011