Aloe vera Brive-la-Gaillarde Corrèze

Retrouver sur cette page des informations sur l'aloe vera et sur la manière de cultiver cette plante. Egalement, vous pourrez retrouver une liste de professionnels à Brive-la-Gaillarde et sa région où vous pourrez trouver tout ce dont vous avez besoin

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Terres du Limousin
(055) 584-4890
Les Rivières
Allassac, Corrèze

Données fournies par:
BIERNE DIDIER
(055) 350-3446
114 Avenue Charles de Gaulle
Terrasson Lavilledieu, Dordogne

Données fournies par:
Gamm Vert
(055) 520-5990
Rue Doct Ramon
Tulle, Corrèze

Données fournies par:
GAMM VERT SA CAPEL 4 SAISONS
(056) 532-0850
Rue Simonet
BETAILLE, Lot

Données fournies par:
France Rurale
(055) 350-3755
Route Eyzies
Montignac, Dordogne

Données fournies par:
La Vie en Vert
(055) 529-0229
Les Vergnes
Saint Germain les Vergnes, Corrèze

Données fournies par:
Jardigord
(055) 350-1022
113 Avenue Victor Hugo
Terrasson Lavilledieu, Dordogne

Données fournies par:
CAPEL 4 SAISONS
(056) 532-0262
Route Meyssac
Cavagnac, Lot

Données fournies par:
Le Jardin de Lydie
(056) 514-0176
Zone Artisanale
Bilhac, Corrèze

Données fournies par:
Jardinerie et Décors
(056) 537-0097
Rue Pont d'aillan
Souillac, Lot

Données fournies par:
Données fournies par:

Aloe vera, utilisation et culture

Aloe vera, utilisation et culture

L'aloe vera est une plante facile d'entretien et peu exigeante. Reconnue pour sa beauté et ses vertus thérapeutiques et cosmétiques, elle transforme chaque intérieur en un espace sain en absorbant les éventuels formaldéhydes présents dans l'air et peut également servir votre santé. Alors, pourquoi s'en priver ?

L'aloès et ses vertus

Aloe veraL'aloès est en train d'envahir les étals de cosmétiques comme les jardineries. Un phénomène aisément justifiable quand on sait que cette plante était déjà utilisée par la civilisation égyptienne pour les multiples propriétés de l'aloïne qu'elle produit en quantité. Même les Mayas semblaient également avoir apprivoisé cette plante comme « source de Jouvence ». Elle est d'ailleurs aujourd'hui largement cultivée sur tout le continent d'Amérique centrale.

Ses principes actifs sont contenus dans la pulpe claire emprisonnée dans ses larges feuilles. Cette pulpe, une fois la feuille coupée en deux dans sa largeur, peut être utilisée en application locale dans le cas de brûlures, de piqûres d'insectes, de démangeaisons, d'eczéma. Elle permet de lutter contre les vergetures en massage sur les zones à traiter. Associée à quelques gouttes d'huile essentielle de tea-tree (arbre à thé), elle élimine aussi les verrues...

La liste est d'autant plus longue que les associations et les méthodes d'administration diffèrent. Car aujourd'hui l'aloe vera est également beaucoup distribué en jus. Mais attention ! Pour s'assurer de la bonne qualité d'un jus, la plante doit être cultivée en culture mixte, de préférence en bio, la cueillette et l'extraction doivent avoir été effectuées à la main. Et enfin, le jus ne doit pas contenir d'eau de reconstitution, ce qui voudrait dire qu'il a été fabriqué à base de concentré. Les mentions « fabrication à froid et filtration sur membrane » ne sont pas non plus, à elles seules, des critères de sélection suffisants !

La culture de l'aloés

Cette plante appartient à la famille des Liliaceaes. C'est une succulente et doit donc être entretenue comme telle. A savoir qu'elle n'apprécie pas trop le soleil direct sur ses feuilles qui pourraient alors jaunir et se dessécher irrémédiablement. Elle peut être de sortie à la belle saison. Elle ne s'en portera que mieux. Cependant, dès que la température atteint les 5 °C, il est préférable de la rentrer dans un endroit clair à température ambiante normale et &eacut...

Lire la suite de l'article sur le site de Gerbeaud

Plan du site - Newsletter jardinage - Cartes de voeux - A propos - CGU - Etablir un lien - Publicité - Jardin - Nous contacter
Conception & Réalisation : WIZELIS - ©1999-2009 - tous droits réservés
Déclaration CNIL N°1000445 - dernière mise à jour 1er mars 2011